MERVEILLES D

MERVEILLES D'AFRIQUE : ANGOLA

Publié le 2020-01-24

Vue : 1381

Merveilles D’Afrique : ANGOLA

 

L'Angola est un pays sud-africain à la géographie très variée. Vous pourrez y admirer les plages tropicales sur l'Atlantique, un labyrinthe de fleuves et rivières et aussi un désert subsaharien qui s'étend jusqu'à la Namibie. L'histoire coloniale du pays se reflète dans la cuisine d'influence portugaise et ses sites emblématiques comme la forteresse de São Miguel, un édifice bâti en 1576 par les Portugais pour défendre la capitale, Luanda.

Sa diversité géographique en fait le lieu idéal pour observer la flore et la faune sauvage dans son environnement naturel. Entre forêts tropicales et vastes savanes, vous pourrez faire un safari dans des réserves qui abritent des espèces animales comme le guépard, le lion, l’éléphant, l’hippopotame, le rhinocéros ou la gazelle. Le parc national de Kisama, parsemé de superbes baobabs, en abrite un bon nombre autour de magnifiques paysages de savane.
Les sites naturels ne manquent pas. Les chutes de Kalandula, de 115 mètres de haut, sont impressionnantes et grandioses dans leur écrin de verdure tandis que les points de vue sur la crevasse de Tundavala, avec ses hautes falaises, sont sublimes.
La capitale, ville portuaire moderne, possède des lieux historiques marqués par des siècles de colonisation portugaise. Vous pourrez y découvrir de nombreux musées, comme le musée de l’esclavage, ou encore la cathédrale et de multiples églises de style colonial, au cœur de la vieille ville. Érigée au XVIème siècle par les Portugais, la forteresse São Miguel, d’une blancheur éclatante, surplombe l’océan. De nombreux sports aquatiques, comme le surf ou la plongée sous-marine, peuvent se pratiquer sur le littoral, près des très belles plages que possède le pays.

Luanda, la capitale de l'Angola, est une ville située sur la côte ouest de l'Afrique australe. Une promenade en bord d'océan, portant le nom de Marginal, longe la baie de Luanda. À proximité se trouve la forteresse de São Miguel, un édifice bien conservé datant du XVIe siècle et abritant aujourd'hui le musée des Forces armées. Le fort offre une vue sur le port et l'île de Luanda, une longue et étroite péninsule dans la baie parsemée de plages, de bars et de restaurants.

Derrière la promenade Marginal, le quartier de Baixa de Luanda arbore une architecture coloniale portugaise, notamment la grande Banque d'Angola, avec son impressionnante façade rose. Non loin de là se trouve la cathédrale restaurée Nossa Senhora de los Remedios, érigée au XVIIe siècle. Le mausolée Agostinho Neto, un immense obélisque, rend hommage au premier président de l'Angola. Au sud-ouest de la ville, à Morro da Cruz, le musée national de l'Esclavage occupe une chapelle dans laquelle les esclaves furent autrefois baptisés. La péninsule de Mussulo, toute proche, est réputée pour ses plages. Plus au sud, le parc national de Kisama protège la savane littorale et les animaux locaux, tels que les éléphants et les antilopes.

Dans cette ville portuaire, les touristes affluent généralement vers les activités balnéaires. Néanmoins en remontant vers les terres, on découvrira notamment le Fort São Miguel. Vestige d’une forteresse des années 1500, cette ruine portugaise a été autrefois le point de départ des esclaves vers le Brésil. Les céramiques qui y sont exposées relatent aussi le plus lointain passé de l'Angola où se dresse majestueusement la statue du premier roi du Portugal. Dans cette forteresse, il vous est également possible de faire un tour du côté du passionnant Musée des armées. Toujours dans la capitale, le Musée d'anthropologie raconte le quotidien des populations berbères ainsi que des chasseurs. Des masques africains et de la vannerie y sont aussi impressionnants. La période de l’esclavage ayant marqué l’histoire angolaise, le Musée National de l'esclavage rappelle les traitements infligés à bon nombre d’ancêtres autochtones. À part l’ile de Luanda, l'Angola attire également pour sa nature sauvage et authentique, notamment les chutes du Duc de Bragance. Dans un cadre luxuriant, ce mur d’eau est parmi les plus époustouflants du continent africain. Les parcs et réserves naturels font aussi la renommée de l’Angola, notamment le parc de Kisama où les guépards, les girafes, les zèbres et la rarissime antilope noire ont élu domicile. De même, la réserve naturelle de Cameia ainsi que Porto Alexandre font l’unanimité auprès des voyageurs.

La culture angolaise est issue de la culture Bantou et de la culture portugaise. D'ailleurs, si le portugais est la langue officielle, les langues bantoues sont très utilisées, telles le Umbudu et le Kimbudu. Pour revenir avec un souvenir typique, allez sur les marchés artisanaux, tel celui de Futungo (l'un des plus grands, au sud de Luanda) marchander un masque en bois ou une sculpture en ivoire. Demandez aux habitants de vous conter l'histoire de la Capoeira et ils vous diront peut-être bien que c'est une danse rituelle de mariage bantou exportée au Brésil via les esclaves.

La cuisine est en général très épicée. Le manioc et le blé sont très cultivé et font partie de l'alimentation de base des congolais. Un des plats typiques est d'ailleurs l'assola de maïs, il se compose de graisse de porc, d'épis de maïs de haricots secs, le tout salé et pimenté. Il y a aussi l'abóbora, ou courge angolaise, qu'on peut cuisiner de diverses façons. Et puis, entre autres, il y a la « canja de galhina » ou canja angolaise, à base de poule. Vous pouvez aussi tester les esparregados de morue ou les fricots de seiche au sésame !

Source:(wikipedia,partir.com)

Nos sites partenaires

Votre avis


Votre avis sur le site et nos services a beaucoup d'importance pour nous.

Nous suivre