MERVEILLES D

MERVEILLES D'AFRIQUE : SIERRA LEONE

Publié le 2020-01-10

Vue : 1710

La Sierra Leone est un pays d'Afrique de l'Ouest situé sur la côte Atlantique. Il est connu pour les plages de sable blanc qui bordent la péninsule de Freetown. La capitale, Freetown, commémore l'histoire de la traite des esclaves du pays avec l'arbre emblématique Cotton Tree et la porte King's Yard Gate. Ces deux endroits furent des lieux de refuge pour les esclaves ayant gagné leur indépendance et rentrés aux XVIIIe et XIXe siècles. L'île de Bunce, située à proximité, était une plateforme importante durant la traite négrière. La langue officielle est l’Anglais. Les langues parlées sont le Krio (créole), le Malinké, le Mende (dans le Sud), le Temne et d’autres langues locales. Les principales villes du pays sont : Freetown, Pepel, Lungi, Kambia, Kabala, Lunsar, Makeni, Sefadu, Kailahan, Bo, Kenema, Shenge, Bonthe, Momaligi, Sulima et Njala.

La Sierra Leone est située entre la Guinée et le Liberia et bordé au sud-ouest par l’océan Atlantique. Ce pays a souffert pendant plus de 10 ans d’une guerre civile sanglante qui ne prit fin qu’en 2002. Aujourd’hui la Sierra Leone tente de développer le tourisme : des belles plages avec 402km de côtes, les îles de la Tortue, Brunce Island et son fort, lieu de mémoire d’où partaient les esclaves. La faune et la flore sont également de précieux trésors intacts : le mont Bintumani culminant à 1945mètres, dans la chaîne de montagne Loma à Freetown est le plus haut sommet de l’Afrique de l’Ouest. La Sierra Leone abrite de nombreux parcs et réserves et avec plus de 120 espèces d’oiseaux les ornithologues seront ravis. Le pays regorge de festivals traditionnels durant toute l'année. L'un des plus importants est la fête de l'indépendance (en avril), Latan Parade, qui aborde les sujets délicats comme la traite négrière, le colonialisme, la tolérance religieuse et l'accession à l'indépendance. Il est accompagné de multiples concerts. Ensuite, le Taingains festival se fête en décembre et les habitants se vêtent alors de leurs tenues traditionnelles. Enfin, les Mascarades sont toujours liées aux jours festifs et attirent un grand nombre de touristes. De votre voyage en Sierra Leone emportez des masques fascinants, des statues en bois précieusement sculptés, de l'artisanat local et les bijoux de toutes couleurs et formes. Pays côtier la Sierra Leone a gardé ses habitudes marines et il y existe encore de nombreux villages de pêcheurs traditionnels. Vous imaginerez donc bien que les fruits de mer ainsi que tous les poissons se trouvent régulièrement dans les assiettes des Sierra-léonais. Voici quelques-uns de ses délices : le homard, les crevettes, le crabe, les poissons-chats, le saumon et le barracuda… Pourquoi ne pas accompagner tout cela d'un bon poyo (palm wine) ou même d'une typique bière-gingembre, sans alcool ? En dehors des poissons, le plat traditionnel est un genre de ragoût qui se fait avec des légumes et de la viande (la rouge – le plus souvent bovine), qui change légèrement d'une région à l'autre.

 Le climat est tropical, alors que les pluies sont omniprésentes entre le mois de mai et le mois de décembre. Le choix le plus judicieux pour une escapade en Sierra Leone est donc de décembre à avril. Pour vous déplacer dans ce pays respectueux de l'environnement, il est conseillé de vous équiper d'un bon 4x4, ou encore mieux d'un conducteur local expérimenté. Les routes sont généralement dégradées ou inexistantes. Cependant, les beautés naturelles masquent tous les défauts du manque d'infrastructures. Les cascades puissantes, la forêt luxuriante et les plages de sable blanc sont les attractions majeures de la destination.
De plus, le pays est doté d'un riche patrimoine culturel et historique, les gens y sont extrêmement accueillants et conviviaux, et chacune de ses villes apporte une histoire singulière. Pour commencer, la capitale portuaire, Freetown, abrite la majeure partie de la population, c'est également la plus grande ville du pays. Située sur la péninsule au bord de l'estuaire de la rivière Sierra Leone, elle possède toutes les importantes instances politiques du pays, ainsi que de nombreuses attractions culturelles. La cathédrale de Saint Georges vaut un véritable détour, tout comme la cimenterie allemande Heidelberg Cement, le musée national et sa pierre De Ruyter, l'église Maroon, la mosquée de Foulah Town et le marché principal. Son gigantesque port naturel et son Quai de la Reine Elizabeth II accueille d'immenses bateaux internationaux.
L'essentiel des ressources naturelles y transitent pour atteindre ensuite les quatre coins du monde : le pétrole, les bijoux en diamants, les poissons, le riz… Pour ceux qui veulent s'adonner au doux farniente et se relaxer au bord de l'eau, de jolies plages sont à votre disposition, plongez à Hamilton, à Lumley ou encore à Lungi Beach. C'est un pays de contrastes et parfois de contradictions évidentes. Par exemple, la Sierra Leone est dotée de l'une des plus anciennes universités d'Afrique, mais le taux d'analphabétisme est extrêmement élevé.
Ou encore, bien que le pays exploite rigoureusement ses mines de diamants (les gisements importantes à Kenema, au Nord), il dispose malheureusement d'un indice de développement humain parmi les plus faibles au monde. La deuxième ville est Bo qui se situe au sud et compte un peu moins de 400 000 habitants. Kenema, avec son industrie de diamants, représente « la capitale » du commerce. Les autres villes à visiter sont encore Koidu (Sefadu), Makeni et Twai. Les trois « musts » du pays sont Tacugama, un sanctuaire pour les chimpanzés, l'arbre à coton tricentenaire, le symbole de la capitale, et enfin la réserve nationale de Outamba Kilimi

Toutefois l’économie du pays repose encore aujourd’hui sur l’exportation du diamant

Source:(wikipédia,alibabuy.com)

Nos sites partenaires

Votre avis


Votre avis sur le site et nos services a beaucoup d'importance pour nous.

Nous suivre